21 décembre 2020 : L’octroi de l’AMM conditionnelle a eu lieu par l’EMA. Début des vaccinations ds 1 semaine après avis de la HAS !

Les vaccins multi-dose ont été reçu dans la carboglace (voir billet carboglace)
Le vaccin a été reconstitué au centre, les doses individuelles sont prêtes (voir billet prise en charge du vaccin Pfizert BNT)

Il y a beaucoup d’informations à donner au futur vacciné, car ne l’oublions pas : la vaccination est libre et consentie sur la base du consentement éclairé !
D’autres informations sont impérativement à recueillir auprès de lui pour des raisons de sécurité.

Il convient ainsi de vérifier l’absence d’antécédents de réaction allergique sévère à l’un des composants du vaccin.
Il faut également vérifier que tout est en place pour une prise en charge de réaction allergique aiguë au cas où un tel événement surviendrait.

Informez la personne que le vaccin ne protège pas 100 % des vaccinés !

Les immunodéprimés peuvent avoir une réponse réduite.

Passez en revue les effets indésirables répertoriés, en rappelant qu’ils sont attendus et normaux car le vaccin active le système immunitaire :

Effets indésirables dans les essais cliniques > 16 ans et fréquence :
douleur au site d’injection (84,1%)
fatigue (62,9%)
douleurs musculaires (38,3%)
frissons (31,9%)
douleurs articulaires (23,6%)
fièvre (14,2%)
gonflement au site d’injection (10,5%)
nausées (1,1%)
malaise (0,5%)
lymphadénopathie (0,3 %)

NB : des réactions allergiques sévères ont été signalées à distance de la vaccination hors essais cliniques.

Il est important de préciser que ce tableau d’effets peut évoluer avec le temps à mesure que la vaccination progresse dans la population

Cas des femmes enceintes : NON. On ne les vaccine pas. Non pas parce que le vaccin toxique comme le disent les complotistes, mais parce qu’on ne l’a pas testé dans cette population. Il s’agit donc d’une mesure de précaution.
Il en est de même pour les femmes allaitantes car on ne sait pas si le produit passe dans le lait maternel (non évalué).

Le schéma vaccinal du Pfizer BNT nécessite 2 doses à 21 jours d’intervalle, sans interchangeabilité.
Si vous recevez le Pfizer en dose 1 vous n’aurez pas le Moderna en dose 2 et vice-versa. Fidélité à la marque !
À nouveau, il s’agit d’un principe de précaution.

Une fiche d’information récapitulant toutes les informations à savoir est donnée aux personnes vaccinés ainsi que les modalités de signalement effets indésirables.

Et la piqûre ? 0,3 ml en intramusculaire, deltoïde.

RDV à J21 pour la 2e administration, dite “booster” pour stimuler la réaction immunitaire, indispensable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 5 =