Didier Raoult nous donne son avis sur les vaccins Covid…

Didier Raoult nous donne son avis sur les vaccins Covid… et une fois de plus ses comparaisons sont erronées et nous allons voir pourquoi.

Le postulat de Raoult est le suivant : le vaccin contre la grippe on doit le changer tous les ans et ne sert pas à faire disparaître la grippe… coucou les #antivax

1/ certes la grippe n’a pas disparue (mais la variole oui)
2/ le vaccin limite les morts et c’est le but
3/ ….

3/… dire qu’il faut changer le vaccin tous les ans ce n’est pas parce que l’immunité conférée est mauvaise (contrairement au sous entendu) mais c’est que la grippe est un virus très malléable. Beaucoup plus que le Covid et voici pourquoi…. jouons au jeu des différences.

Le premier truc qui saute aux yeux c’est la structure de l’information génétique. La grippe est en 8 morceaux alors que le Sars-CoV2 (virus de la Covid19) est en un seul morceau… tout le monde a en tête maintenant que les virus mutent. C’est un peu comme si on changeait une perle dans un collier

Cela entraîne des variations petit à petit. Le Sars-CoV2 évolue comme tous les virus mais seulement par petites touches.
Le virus de la grippe par contre a ces mutations et en plus peut mélanger ses morceaux avec d’autres virus de la grippe qu’elle croise ce qui fait pour le coup de grosses modifications.

Admettons que quelqu’un soit infecté par 2 souches de grippe en même temps. Les petits fragments se retrouvent au même endroit en même temps, sont multipliés et sont ré-emballés au hasard. Donc pour le coup, cela fait de gros changements.

Cette façon de se modifier très vite et de façon massive, on l’a observé lors des grandes pandémies où des grippes humaines et animales se sont mélangées. En outre, le virus de la grippe comprend 2 protéines importantes en surface, la protéine H et la protéine N qui ont des numéros selon leur séquence H1N1, H1N2.

Pour que le vaccin contre la grippe fonctionne bien, il faut des anticorps anti-H ET des anticorps anti-N; sachant que les protéines H et N peuvent s’associer de façon aléatoire et changer par des mutations.
Il faut donc tous les ans ajuster le tir en fonction des nouvelles combinaisons… ce qui n’est pas le cas pour la Covid19 !

Ainsi, Didier Raoult livre un message trompeur en comparant deux situations très différentes, faisant croire que le vaccin contre la grippe ne fonctionne pas, sans parler des variations qui n’ont pas de lien avec l’immunité induite; de plus il nie l’intérêt de limiter la maladie…

Business as usual.

Sources :

https://www.futura-sciences.com/sante/dossiers/medecine-grippe-aviaire-virus-influenza-647/page/5/
https://vaccinclic.com/index.php/102-maladie-efficacite-et-composition/71-la-grippe

Article rédigé par @Monox5 (Twitter), biochimiste et microbiologiste