Comment survivre aux repas de famille en temps de Covid ?

Ah Noël ! Le sapin, les cadeaux, la bonne chère et parfois, entre le fromage et le dessert… la petite réflexion pseudo-scientifique ou complotiste qui vous fait bondir de votre chaise.

Les vaccins multi-dose ont été reçu dans la carboglace (voir billet carboglace)
Le vaccin a été reconstitué au centre, les doses individuelles sont prêtes (voir billet prise en charge du vaccin Pfizert BNT)

Si les réunion seront limitées, le risque sanitaire reste élevé (cf alerte du jour de la Pr Karine Lacombe), le risque d’atteinte à la convivialité, possiblement aussi. On pense à cette caricature de Caran d’Ache : “Un dîner en famille”. Cela commence comme ça :

“Surtout ! Ne parlons pas de l’affaire Dreyfus”



“….Ils en on parlé…

On souhaite donc vous donner quelques billes pour réagir correctement en essayant de limiter les dégâts collatéraux tout en évitant de vous fâcher.

Gardez toujours en tête votre pire ennemi : l’effet BOOMERANG qui rendra votre intervention au mieux inutile, au pire contreproductive en renforçant votre interlocuteur dans sa croyance. Votre but ne doit pas être forcément de le faire changer complètement d’avis, mais de l’amener à adopter un regard un peu plus critique sur sa position initiale. Ne vous faites pas d’illusions : amener un proche à changer en profondeur sa vision du monde est une tâche très difficile !

Voici notre modeste petit guide de survie au repas de Noël. Gardez ce petit logigramme à portée, au cas où !

Joyeux Noël de la part de #Citizen4Science !

Logigramme #Citizen4Science